Tout connaître sur les papillons

La vie d’un papillon

       L’oeuf

Ordinairement très petit (0,3 à 4mm), les oeufs ont une coquille ou chorion, sculptée, formant une ornementation particulière au groupe, souvent spécifique. Les caractères ornementaux propres aux oeufs peuvent permettre de reconnaitre les familles dans les classifications modernes. Ils sont en général pondus sur des feuilles ou les fleurs de la plante nourricière. Ce processus de reconnaissance du support par la femelle n’est pas un mystère, cette dernière est sensible à certains composés émis par la plante, et qui stimulent la ponte et qu’elle perçoit par des organes sensoriels de ses tarses. Ainsi chez la Piéride du chou et quelques espèces voisines, ce sont les effluves de glycosides de l’huile de moutarde qui stimulent le dépôt des oeufs par les femelles.

        L’embryogenèse est de durée variable. L’oeuf peut parfois rester en dormance plusieurs semaines ou plusieurs mois ; parfois tout un hiver avant d’éclore au printemps. Lorsque cet événement est obligatoire, il est nommé DIAPAUSE (ex : le Bombyx du mûrier). Ainsi les femelles sont capables de reconnaître la saule bonne famille de plantes nourricières dans l’environnement végétal ; de fait la jeune chenille ne cherche plus très loin sa nourriture

 

La chrysalide

 Au terme de son développement larvaire, la chenille effectue une mue particulière : la mue nymphale. Elle donne un stade immobile, de transformations métaboliques : la chrysalide. Durant cet état se produisent trois types de phénomènes : la désorganisation (histolyse de certains organes larvaires (tube digestif, fausse patte)); le remaniement de quelques autres (musculature, organes sensoriels et reproducteurs)) et la mise en place (histogenèse) des organes adultes (trompe, aile, pattes, etc.), à partir de massifs tissulaires internes : les DISQUES IMAGINAUX.

        La durée de ces transformations est variable ; ces changements quasi miraculeux peuvent demander seulement quelques jours, le plus souvent deux à tois semaines. Cependant de nombreuses espèces hivernent à l’état de chrysalide. Le stade nymphal peut parfois être le plus long (ex : Théda du Frêne environ dix mois).

Calendrier

juillet 2019
L M M J V S D
     
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031